V’la le printemps!

SUITE

RETOUR

Bonjour à toutes et à tous!

Le vieux “Genève” va bien -merci pour lui-  et heureusement son chantier avance bien plus vite que le blog (désolé pour le retard, mais c’est parfois difficile de passer de la meuleuse au clavier sans laisser de traces sur les touches…).

Il est grand temps de vous présenter les dernières avancées du chantier, mais avant tout nous souhaitions rendre un petit hommage à l’équipe de travailleurs et saluer l’efficacité, le sérieux et la générosité dont ils font preuve sans oublier la légendaire bonne humeur parfaitement étanche face aux conditions climatiques!

Pour revenir aux travaux, voilà un peu le menu du mois passé…

Le pont inférieur a été entièrement brossé, dérouillé, ressoudé, taconé, nettoyé, peinturluré…. sans oublier le pont qui attend désormais patiemment ses nouveaux joints.

      

                  

On a également profité de notre merveilleux échafaudage pour remercier les différents organismes qui nous soutiennent pour ces travaux, tout en prenant l’occasion de faire connaître notre action aux passants de la rade.

  

La partie intérieur du bateau a opté elle aussi pour un petit lifting salutaire et il nous tarde désormais de pouvoir appliquer la couche de finition sur les parois et l’imprégnation des sols. En passant, nous avons également enlevé la trappe qui condamnait l’accès à notre cuisine, afin de pouvoir mettre en valeur la magnifique descente d’escalier.

    

 Sur le pont supérieur, nous n’avons guère chômé non plus. L’ensemble des joints on été retirés et vivement un peu de chaleur (durable) pour pouvoir enfin s’atteler au 1km300 de joints neufs qui nous attendent! Un premier ponçage général a permis de dévoiler la beauté des anciennes lames et nous réfléchissons déjà à imposer le port de pantoufles ou de patins d’appartement à tous les visiteurs du “Genève”.

   

 Les nouvelles lames d’iroko ont été également taillées, teintées, imprégnées et collées. Nos artistes charpentiers vont prochainement pouvoir se reconvertir en grand maître dans l’art du patchwork!

             

Dans l’élan, nous avons repeints toutes les barrières du pont supérieur, ainsi que la bordure extérieure. La partie supérieure des tambours de nos roues à aube -qui accueille notre buvette estivale- a été entièrement retapée et nous appliquons aujourd’hui même la dernière couche de son revêtement étanche.

    

La rotonde avant, la structure du toit, ainsi que la cheminée centrale nous harcèlent quotidiennement pour savoir quand l’échafaudage sera enlevé car elles se languissent de montrer leur nouvel éclat! Le toit quant à lui est quasiment fini. Les nouvelles lames de bois luisent comme un miroir où se reflète le bleu vert du lac (il faut que je reprenne vite ma meuleuse avant de me perdre dans toutes mes métaphores bucoliques)…

      

Pour finir, nous avons dégoté ces six jolis hublots… mais on vous réserve la surprise de leurs futurs emplacements!

Enfin, nous voulions aussi remercier toutes les personnes qui suivent ce chantier et qui nous témoignent régulièrement leur sympathie d’une manière ou d’une autre. Nous serions ravis de vous retrouver à bord le samedi 17 mars à 17h  pour une visite de chantier, suivi à 18h de la performance musicale pour artisans et microphonistes de Brice Catherin, et trinquer ensemble autour d’un authentique bar de chantier!

A bientôt

PS: une sournoise erreur de frappe est venu s’immiscer dans la page précédente de ce blog et nous sommes sûr que tous les lecteurs auront bel et bien compris que le mois passé nous ne fêtions pas notre 100ème kilos de peinture, mais bel et bien le 500ème kilos!

D’ailleurs, à ce jour, nous flirtons joyeusement avec la tonne…

SUITE

RETOUR